• Hoodi

Quelles formes peut prendre le carnet d'entretien ?

Dernière mise à jour : 15 juil.

Cet article est le dernier d’une série de 4 articles portant sur le carnet d’entretien, un outil introduit par la Loi 16 qui fera l’objet d’un règlement qui viendra l’encadrer. En attendant, rien n’empêche un syndicat de copropriété d’être proactif et de mettre en place un carnet d’entretien. Notre série d’articles vise à accompagner ces syndicats dans toutes les étapes de mise en place.


Articles publiés jusqu’à présent :

1 - Qu’est-ce qu’un carnet d’entretien ?

2 - Quand doit-on mettre en place le carnet d’entretien ?

3 - Qui est en charge du carnet d’entretien ?

4 - Quelles formes peut prendre le carnet d’entretien ? (vous êtes ici)

 

Dans cet article, on vous accompagne dans la procédure de mise en place du carnet d’entretien. On s’attarde plus précisément aux différentes formes que peut prendre le carnet, en plus de présenter les avantages et les inconvénients de chaque option.


Voici les trois possibilités qui s’offrent à vous, dépendamment de vos besoins :

  • Format papier ;

  • Format numérique ;

  • Logiciels spécialisés.

Pour débuter, on va expliquer comment créer un carnet d’entretien format papier.


Format papier


Pour mettre en place un carnet d’entretien format papier, voici ce que ça prend :

  • Cahier à anneaux ;

  • Fiches de suivi des interventions imprimées sur des feuilles 8.5x11 ;

  • Séparateurs ;

  • Pochettes pour cahiers à anneaux OU porte-documents.

Concentrons-nous maintenant sur la marche à suivre, étape par étape !


Avant de se lancer dans de telles explications, clarifions une chose : la procédure de mise en place d’un carnet d’entretien peut être différente pour chaque copropriété. Notamment, si une étude de fonds de prévoyance a déjà été réalisée, cela facilitera grandement la mise en place du carnet d’entretien.


Petit rappel : Si vous n’avez pas d’étude de fonds de prévoyance, vous pouvez procéder autrement pour la planification des travaux et entretiens. Jetez un coup d'oeil à l’article précédent de cette série pour en savoir plus.


Dans cette section, on va présenter les étapes de mise en place pour ceux qui ont déjà obtenu une étude :


Étape #1 : Prendre votre cartable et le séparer en différentes sections, à l’aide des séparateurs. Voici des exemples de sections :

  • L’inventaire des éléments ;

  • La planification des travaux majeurs ;

  • L’historique des travaux majeurs ;

  • La planification des entretiens ;

  • L’historique des entretiens ;

  • Les preuves documentaires (contrats de garanties, factures, etc.).




Si vous avez une grande quantité de documents annexés au carnet d’entretien (factures, soumissions, garanties, etc.), les pochettes de cahier à anneaux risquent de devenir rapidement embourbées. Pour remédier à cette situation, on vous suggère d’utiliser un porte-documents pour y consigner une plus grande quantité de documents.


Étape #2 : Extraire les contenus pertinents de l’étude de fonds de prévoyance pour remplir les sections :

  • Inventaire ;

  • Planification des travaux majeurs ;

  • Planification des entretiens.

Voici de quoi pourrait avoir l’air la section inventaire d’une étude de fonds de prévoyance :




Voici de quoi pourrait avoir l’air la section planification des travaux majeurs d’une étude de fonds de prévoyance :





Voici de quoi pourrait avoir l’air la planification des entretiens d’une étude de fonds de prévoyance :




Étape #3 : Remplir les fiches d’intervention au fur et à mesure que des interventions sont réalisées.


On recommande l’utilisation de fiches individuelles, puisque celles-ci contiennent plus d’espace qu’un tableau pour la prise de notes.


Voici à quoi peut ressembler une fiche d'intervention papier :



Pour télécharger le fichier Excel, c'est juste ici :

Planification et suivi
.xlsx
Download XLSX • 59KB

Pour télécharger la fiche en format PDF, c'est juste ici :

Planification et suivi - Fiche d'intervention
.pdf
Download PDF • 11KB

Étape #4 : Conserver et classer les preuves des travaux et entretiens dans le cartable. Vous pouvez les ranger dans une pochette, comme le présente l’image ci-bas :



C’est tu pas beau ça ? 🤓


Même s’il semble tentant de choisir ce format, celui-ci présente plus d’inconvénients que d’avantages, à notre humble avis. Les voici…


Avantages du format papier

  • Facilité à joindre des documents papiers en annexe (bien que de nos jours, beaucoup de documents sont fournis numériquement) ;

  • Support simple à utiliser pour les personnes qui ne sont pas à l’aise avec l’informatique.

Inconvénients du format papier

  • Sensible à l’usure du temps ;

  • Risque d’endommagement par des sinistres ;

  • Risque de perte ;

  • Accès difficile pour les copropriétaires ou acheteurs potentiels ;

  • Difficulté à modifier le format suite à un changement de réglementation.


Maintenant qu'on a fait le tour du format papier, concentrons-nous sur une autre option : le format numérique.


Format numérique


Pour mettre en place un carnet d’entretien format numérique, voici ce que ça prend :

  • Structure de dossiers informatisés (idéalement sur un service en ligne qui protège les données et facilite le partage) ;

  • Document numérique de planification ;

  • Document numérique d'historique.

Maintenant que vous savez ce que ça prend pour créer un carnet d’entretien en format numérique, voici la marche à suivre, étape par étape. Dans celle-ci, nous utilisons Gmail et Google Disque comme solution d’hébergement infonuagique, bien qu’il en existe plusieurs autres.


Étape #1 : Créer un compte Gmail.


L’adresse courriel Gmail pourra également servir d’adresse de communication pour le syndicat.


Étape #2 : Accéder à Google Disque avec le nouveau compte Gmail.


Voici l’icône que vous devez trouver, en haut à droite :

En cliquant sur ce carré pointillé, vous pourrez ensuite cliquer sur l’icône Google Disque que voici :


Étape #3 : Créer une arborescence de dossiers dans Google Disque.


Voici les différents dossiers que vous devriez créer :

  • Un dossier racine "Carnet d'entretien" ;

  • Un sous-dossier "Éléments" ;

  • Un dossier pour chaque élément de la copropriété.

Vos documents de planification de d'historique pourront être placés dans le dossier racine "Carnet d'entretien", tel que montré ci-bas :



Voici de quoi ça pourrait avoir l'air la structure de dossiers sous le répertoire "Éléments" :



Étape #4 : Déposer le document de planification des entretiens et travaux, ainsi que le document d’historique, dans le dossier racine du carnet d’entretien.


Comme mentionné dans un article précédent de cette série, le volet planification nécessite idéalement des conseils d'experts. Si vous avez obtenu une étude de fonds de prévoyance, votre tableau de planification des travaux majeurs et entretiens a déjà été créé. Il vous suffit seulement de déposer le document du professionnel dans le dossier planification de votre carnet d’entretien numérique.


Si vous obtenez une étude de fonds faite par Hoodi, voici à quoi peut ressembler la planification des travaux majeurs et remplacements :


Si vous obtenez une étude de fonds faite par Hoodi, voici à quoi peut ressembler la planification des entretiens :


Si le document n’est pas à votre goût, vous ne pourrez probablement pas le modifier puisque celui-ci sera en PDF, un format non modifiable. Vous devrez donc créer votre propre fichier de planification en format éditable, et ce, à partir des informations fournies par le professionnel.


Si vous n’avez pas fait faire une étude de fonds de prévoyance, vous devrez faire la planification vous-mêmes. Afin d’être en mesure de créer votre propre document de planification, on vous recommande fortement d'obtenir des conseils d'experts en bâtiment, ou encore d'envisager de faire réaliser votre étude de fonds de prévoyance.


Pour ce qui est du document d'historique, tel que mentionné dans un article précédent, ce document doit préciser la nature de l’intervention, la personne qui l’a réalisée et la date de réalisation. Il est aussi important de prévoir un espace pour indiquer où se trouve la documentation pertinente (factures, soumissions, contrats, etc).


Voici notre modèle de tableau pour les entretiens, remplacements et travaux majeurs :


Pour télécharger le fichier Excel, c'est juste ici :

Historique des travaux et entretiens
.xlsx
Download XLSX • 7KB

Pour télécharger le tableau en format PDF, c'est juste ici :

Historique des travaux et entretiens - Travaux et entretiens
.pdf
Download PDF • 13KB

Étape #5 : Noter les interventions réalisées au fil du temps dans le document d’historique et déposer les documents pertinents dans le carnet.


Lorsque vous inscrivez une nouvelle intervention dans votre document d’historique, vous pouvez déposer tout document pertinent (factures, photos, soumissions, plans et devis, contrats, etc.) dans le dossier de l’élément concerné (voir l’étape #3).


Voici de quoi peut avoir l'air un dossier avec le nom de l'élément :



Les documents à conserver peuvent être :

  • Des soumissions ;

  • Des factures ;

  • Des contrats et garanties ;

  • Des plans et devis ;

  • Toute autre document qui justifie une intervention ou démontrer qu'elle a été réalisée.

Vous pouvez également créer des sous-dossiers pour chaque intervention effectuée pour un élément en particulier. Ceci vous aidera à garder de l'ordre dans vos documents.


Étape #6 : Donner l’accès aux personnes concernées en activant la fonction de partage de dossiers sur Google Disque.


En général, c’est le CA qui manipule le carnet d’entretien. Vous pouvez donc donner accès avec les droits de lecture et écriture à l’entièreté des administrateurs, ou seulement certains d'entre eux. Ils pourront donc consulter le contenu et le modifier au besoin.


Le carnet d’entretien doit toutefois être disponible sur demande pour les copropriétaires, puisqu’il fait partie du registre de copropriété. Pour ceux qui souhaitent une transparence complète, vous pouvez donc partager un accès en lecture seule à tous les copropriétaires. Sinon, vous pouvez donner accès en lecture sur demande, puis révoquer cet accès quand la personne a terminer de consulter.


Pour partager un dossier sur Google Disque, cliquez sur « partager » :


Entrez l’adresse courriel des utilisateurs à qui on souhaite donner l’accès au dossier :


Maintenant que vous savez comment mettre en place un carnet d’entretien numérique, voici quelques informations importantes.


Malgré le fait qu’on utilise la solution infonuagique de Google (Gmail + Google Disque) dans notre exemple, il existe plusieurs autres solutions, telles que Dropbox, OneDrive, etc. Vous avez donc la liberté de choisir celle qui vous convient le mieux.


Vous pouvez également choisir de ne pas utiliser de solution d’hébergement infonuagique et de conserver le carnet d’entretien sur l’ordinateur d’un administrateur. Toutefois, nous ne recommandons pas d’agir ainsi, puisqu’il y a des risques accrus en perte de données (bris de l’ordinateur, piratage, virus, etc). Si vous optez pour cette option, un conseil : faites des copies de sauvegarde régulièrement ! 🙏


De plus, la conservation du carnet d’entretien sur un ordinateur personnel compromet grandement son accessibilité à tous. Les personnes qui souhaitent consulter le contenu devront déranger la personne qui le détient. Cet aspect est problématique pour les autres administrateurs qui souhaitent collaborer à tenir le carnet d’entretien, mais est aussi problématique lorsqu’un copropriétaire désire le consulter (on se rappelle que le carnet d’entretien fait partie du registre de copropriété, par conséquent les copropriétaires peuvent demander à le consulter).


Même si on opte pour une solution infonuagique, qui offre plusieurs avantages, il y a tout de même certains inconvénients :


Avantages du format numérique :

  • Facilité d’accès aux administrateurs et copropriétaires (si on utilise un hébergement infonuagique) ;

  • Facilité d’utilisation pour les personnes qui sont à l’aise avec l’informatique ;

  • Moins de risques de perte / usure de documents (surtout avec une solution infonuagique) ;

  • Facilité à joindre des photos, des factures ou tout autre document numérique ou numérisé.


Inconvénients du format numérique :

  • Ce n’est pas tout le monde qui est à l’aise avec l’informatique ;

  • Numérisation des preuves papier (même si les documents papiers sont de moins en moins fréquents) ;

  • Beaucoup de solutions possibles, ce qui rend complexe l’analyse des options et le choix ;

  • Beaucoup d’étapes de mise en place ;

  • Des utilisateurs peuvent effacer du contenu par erreur ;

  • Temps à investir pour bien classer les documents et qu’il soit facile de les retrouver.


Logiciels spécialisés


Il y a quelques options de logiciels spécialisés pour le carnet d’entretien numérique, mais on peut les compter sur les doigts d’une seule main. Dans notre exemple, nous utiliserons le logiciel développé par Hoodi : Mon carnet d’entretien. À la suite de votre lecture, vous pourrez juger si l’utilisation d’un logiciel spécialisé serait intéressante pour votre syndicat de copropriété.


Afin de faire un choix qui répond à vos besoins, voici quelques questions à vous poser lorsque viendra le temps de choisir un logiciel spécialisé :

  • Est-ce que le logiciel est simple d’utilisation ?

  • Est-ce que le logiciel permettra d’être plus efficace ? De sauver du temps ?

  • Est-ce que le logiciel permettra de réduire nos risques de pertes de données ?

  • Est-ce que le logiciel aidera à mieux s’occuper de l’immeuble ?

Voici la marche à suivre pour mettre en place un carnet d’entretien avec le logiciel Mon carnet d’entretien :


Étape #1 : Aller sur le site et créer son compte.


Un bon conseil valide pour tout vos comptes en ligne : pour réduire les risques que des malfaiteurs puissent accéder à vos données, on vous conseille de créer un mot de passe robuste ou d’utiliser une application de gestion de mot de passe.


Étape #2 : Ajouter les éléments qui correspondent à votre immeuble dans votre inventaire à l’aide de la librairie d’éléments fournie dans le logiciel.


Voici un extrait de librairie d'éléments dans Mon carnet d'entretien :



Les éléments qui font partie de la librairie contiennent des descriptions et des tâches d’entretien génériques. Vous pouvez adapter l’information et modifier les tâches pour que celles-ci reflètent mieux la réalité de votre copropriété.


De plus, si certains éléments sont manquants dans la librairie, vous pouvez créer des éléments à votre goût et leur ajouter des tâches d'entretien et des travaux propres à votre copropriété.


Étape #3 : Saisir la planification des travaux majeurs.


La librairie fournie dans Mon carnet d’entretien offre des recommandations d’entretien pour divers éléments. Toutefois, le logiciel ne peut pas savoir à quel moment il sera nécessaire d’effectuer des travaux majeurs dans votre copropriété. Pour planifier ces travaux, vous aurez besoin de conseils d’experts ou d’une étude de fonds de prévoyance. Référez-vous à notre article précédent pour en savoir plus.


Si vous avez obtenu une étude de fonds de prévoyance, il sera facile de reproduire l’inventaire du professionnel et d’ajouter les travaux avec les échéances définies par ce dernier.


Dans notre logiciel, les tâches d'entretien, les travaux majeurs et l'historique se retrouvent au même endroit, dans l'élément (ici, des chauffe-eaux électriques individuels) :


Astuce : Pour les chanceux qui ont obtenu une étude avec le service en ligne Mon étude de fonds, où encore d’un professionnel qui utilise le logiciel HoodiPro, tout le contenu technique de l’étude pourra être transféré directement dans votre carnet. La mise en place de votre carnet d’entretien vient soudainement de vous coûter un gros 0 minute en effort. Bravo ! 👏🏻


Étape #4 : Inscrire les interventions complétées et laisser le logiciel vous guider dans votre planification.


En choisissant une solution comme Mon carnet d’entretien, il sera facile de vous rappeler quand vous devez faire certains entretiens ou planifier des travaux. Le logiciel vous enverra des rappels à chaque début de mois, et le tableau de bord en page d’accueil vous montrera toutes les interventions à venir prochainement.


Voici à quoi ressemble le tableau de bord de notre logiciel :


Lorsque vous inscrivez des travaux et entretiens complétés dans Mon carnet d’entretien, vous pouvez indiquer la date de réalisation, la personne qui l’a réalisé ainsi que déposer les documents associés que vous voulez conserver. Toutes ces informations, qui constituent votre historique, sont conservées en sécurité dans votre carnet d'entretien en ligne.


Regardons maintenant les nombreux avantages qu’offre un logiciel spécialisé :


Avantages du logiciel spécialisé :

  • Évolue en fonction de la réglementation ;

  • Simple d’utilisation ;

  • Possible de partager l’accès selon différents droits d’utilisation ;

  • Sécuritaire ;

  • Soutien technique ;

  • Conçu pour vous simplifier la vie.


Inconvénient du logiciel spécialisé :

  • Implique des coûts récurrents (tous les logiciels spécialisés impliquent un abonnement).


À retenir


Ce qu’il faut retenir, c’est qu’on promouvoit grandement l’utilisation de logiciels spécialisés. Pourquoi ? Parce qu’ils sont simples d’utilisation, font sauver du temps et qu’ils ont été spécialement conçus pour vous aider à prendre soin de votre immeuble et tenir votre carnet d'entretien de la façon la plus efficace possible ! Le principal désavantage est le coût du logiciel. En effet, les autres options que nous avons décrites (format papier, format numérique) sont gratuites. Toutefois, il ne faut pas négliger le temps que vous sauverez avec une solution plus moderne et conçue pour vous simplifier la tâche : ce temps à une valeur souvent bien plus grande que le coût d’un logiciel.


Si le coût est un réel enjeu pour vous et que vous n’avez pas peur d’investir plus de temps dans la gestion de votre carnet d'entretien, alors nous préconisons un carnet d’entretien numérique hébergé sur une solution infonuagique plutôt qu’un carnet en format papier. À notre avis, le format papier présente trop d’inconvénients pour être une solution intéressante. Le carnet papier devrait être utilisé en dernier recours lorsque l’ensemble des administrateurs ne sont pas à l'aise avec les outils informatiques.


Conclusion


On espère avoir réussi à bien comparer les différents formats que peut prendre le carnet d’entretien. Ce que vous devez retenir, c’est que le logiciel spécialisé est la meilleure option, sinon, allez-y avec un format numérique, de préférence.


Voilà ! Cet article était le dernier de notre série sur la mise en place du carnet d’entretien. Si vous n’avez pas lu les autres et que vous aimeriez tout savoir sur le carnet d'entretien, on vous conseille fortement d'aller y jeter un coup d'oeil !


1 - Qu’est-ce qu’un carnet d’entretien ?

2 - Quand doit-on mettre en place le carnet d’entretien ?

3 - Qui est en charge du carnet d’entretien ?


D’ici là, restez à l’affût de la réglementation, puisque celle-ci devrait arriver bientôt (automne 2022 ?). Nous revisiterons notre série d'articles à la lumière de la règlementation.

Nos produits et services

Études de fonds de prévoyance abordables pour petites copropriétés.

Une solution simple et moderne pour suivre et documenter vos entretiens et travaux